top of page
Rechercher

La Diseuse de Bonne Aventure.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2023

La Tsigane, la Bohémienne, la Gitane, la Zingara...


La plus célèbre activité des tsiganes est celle de dire "La Bonne Aventure" ou "La Bonne Fortune"!


La “Diseuse De Bonne Aventure” est même un archétype dans toutes les civilisations du monde. Depuis les temps anciens, entourées d'une aura de mystère et de magie, ces femmes Tsiganes pratiquent plusieurs formes de divination; magiciennes, devineresse, jeteuses de sorts ou guérisseuses dans "la magie amoureuse" les techniques dont se prévalent les Bohémiennes de la lecture de l'avenir à la préparation de philtres et de talismans font incontestablement recette. La Gitane procure à son client des talismans pour attirer l'amour ou pour le retenir, pour empêcher les maris d'aimer d'autres femmes ou de prendre maitresse.


La devineresse peut être également consultée pour opérer un désensorcellement.


Origine : Expression qui désigne une femme qui est censée lire l'avenir et qui demande de l'argent en échange de ses prédictions. Le mot "aventure" en ancien français désignait le destin, le sort et a gardé son sens premier dans l'expression bonne aventure.


En septembre 1872, Emile Zola écrit le récit de sa visite au campement de Bohémiens établis


à l'entrée de Paris. Parmi les jeunes filles il y en a de très belles, la peau cuivrés avec de grands yeux noires d'une douceur exquise!. L'une d'elle propose la bonne aventure aux visiteuses.


"Elle casse entre les dents un petit morceau d'une matière rougeâtre qui ressemble à de l'écorce d'orange séchée, elle noue ce morceau dans le coin du mouchoir de la personne à laquelle elle vient de dire la bonne aventure puis elle lui recommande de rajouter au talisman, du pain, du sel ou du sucre"


#Emile Zola


La "Diseuse De Bonne Aventure" se sert couramment de la pierre d'aimant avec laquelle elle prétend faire une quantité de sortilèges car elle sait s'en servir,


"faire boire à une femme une pincée râpée dans un verre de vin blanc, elle ne résiste plus"!



Les Gitanes pratiquaient tout d'abord la chiromancie pour établir un contact “intime” avec la personne consultante, technique via laquelle elles étudiaient la forme des mains, la forme des doigts et les dessins formés par les lignes dans la paume de la main: tant pour être en mesure de décrire le caractère et les aptitudes d'une personne, que pour faire des prédictions sur sa destinée. Elles faisaient aussi la lecture des feuilles de thé, la thédomancie, des cartes à jouer et tarots, la cartomancie, les visions recueillies par la boule de cristal, la cristallomancie ou d'autres objets tels les grains de maïs, etc...


De même que la signification des nombres, pratique appelée numérologie.



Photo n°3 « Fortune telling by cup tossing » gravure sur acier de Nicholas Joseph Crowley


Il est donc avéré que l'art de dire "La bonne aventure" par les cartes ou cartomancie,


fut surtout popularisé par les femmes Tsiganes des cartomanciennes qu'on appelait Bohémiennes.



Terre, Mère de plusieurs traditions ésotériques européennes. Les tsiganes étaient un peuple nomade et chaque année, leurs itinéraires de voyage les amenaient en Europe via


la Bohême; de ce fait, ils furent largement connus comme “Bohémiens”.


Les femmes tsiganes utilisant probablement d'ailleurs, des cartes qu'elles avaient amenées avec elles en partance de leur terre natale, l'Inde; cartes qu'elles avaient vraisemblablement adaptées aux réalités sociales de leur nouvelle terre d'adoption. Et bien qu'elles utilisent généralement un jeu de 36 ou de 32 cartes, nous savons qu'elles ont également utilisé les Tarots. En conséquence les autorités en la matière et les véritables enseignantes de la cartomancie étaient et sont toujours... les Tsiganes.


Les cartes à jouer étaient semblables au jeu Hofamterspiel (lien) connues et utilisées en Bohême.


Ce jeu présentait comme suites les armoiries de quatre royaumes, soit la France, l'Allemagne, la Bohême et la Hongrie.




Les Tsiganes descendants des castes de guerriers de l'Inde, sont venus de la moyenne vallée du Gange en Inde du Nord via l'Empire byzantin vers la Perse (Iran actuel), la Grèce puis l'Europe. Arrivés en Grèce au IXième siècle, ils sont de la caste des Kshatriyas un terme qui désigne un membre de la caste de Rois et Guerriers, l'une des quatre glorieuses castes hindoues: Kshatriyas, Brahmane, Vaisya et Sudra . Les textes sacrés de l'Inde les ont glorifiés, en disant notamment:

«Les personnes gouvernées par un aryen (Kshatriya) sont guidées par la grâce divine».

Un clin d'oeil à leur riche personnalité, et à leur grande valeur.


Toutefois, le peuple Tsigane était connu comme étant entre autres un peuple de forains, musiciens, chanteurs, danseurs, amuseurs publics, comédiens, magiciens, gens de cirque, acrobates, jongleurs, entraîneurs d'ours, astrologues, diseurs de bonne aventure (chiromancie, cartomancie, etc), et autres. Et dans cette Europe où l'amusement et l'oisiveté étaient considérés comme un vice par les autorités royales et ecclésiastiques, pour les gens du peuple; ils furent bientôt perçus comme inutiles et perturbateurs.


Mais ceci étant dit, soulignons que dès leur arrivée les tsiganes avaient aussi de fort intéressantes compétences, souvent uniques.


Privés dans bien des cas du droit d'exercer un métier, pour survivre et faire manger leurs enfants, les tsiganes ont dû se résigner à ce que leurs femmes pratiquent l'art de dire "La bonne aventure", qui faisait partie de ce qu'on appelait les “métiers de Bohême”: lire l'horoscope de la destinée dans les lignes de la main, tirer les cartes, enlever les verrues, préparation de potions avec des herbes médicinales, guérir les chevaux par des moyens magiques, préparation d'aphrodisiaques, lire dans la boule de cristal ou dans les feuilles de thé, don de seconde vue, etc ... ou des métiers de sage-femme ou de guérisseuses.


Elle dansait, elle tournait,


elle tourbillonnait sur un vieux tapis de Perse, jeté négligemment sous ses pieds; et chaque fois qu’en tournoyant sa rayonnante figure passait devant nous, ses grands yeux noirs vous jetaient un éclair. Autour d’elle tous les regards étaient fixes, toutes les bouches ouvertes, et en effet, tandis qu’elle dansait ainsi, un bourdonnement du tambour de basque que ses deux bras ronds et purs élevaient au-dessus de sa tête, mince, frêle et vive comme une guêpe, avec son corsage d’or sans pli, sa robe bariolée qui se gonflait, avec ses épaules nues, ses jambes fines que sa jupe découvraient par moments, ses cheveux noirs, ses yeux de flamme, c’était une surnaturelle créature.


Dépeinte ainsi par Victor Hugo, l’envoûtante Esmeralda, la belle gitane, dansant sur le parvis de Notre-Dame.


"La Diseuse De Bonne Aventure" dans les Musées.


C'est un des thèmes favoris des artistes, abondamment traité surtout par les peintres italiens du xvue siècle, Le Caravage, Manfredi et par les artistes caravagesques français, tels Nicolas Cochin, Guerchin, Valentin, Nicolas Régnier, Simon Vouet, Georges de La Tour, Nicolas Arnoult.


La Diseuse de bonne aventure (vers 1595-1598) Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Caravage (1571-1610) Peinture sur huile (99 x 131 cm) Musée du Louvre, Paris, France


La Diseuse de bonne aventure (vers 1626) Nicolas Régnier (1588-1667) Huile sur toile (127 x 150 cm)– Musée du Louvre, Paris, France


La Diseuse de bonne aventure (vers 1628) Valentin de Boulogne, dit Le Valentin (1591-1632)



L'avenir reste le grand sujet de préoccupation à la fois personnel et économique des hommes et des femmes depuis la nuit des temps...



" Othello "-

Ce mouchoir, une Égyptienne le donna à ma mère...

C'était une Égyptienne qui pouvait presque lire les pensées des gens : elle lui dit que tant qu'elle

le garderait, elle aurait le don de plaire et de soumettre entièrement mon père à ses amours ;

mais que, si elle le perdait ou en faisait présent, mon père ne la regarderait plus qu'avec dégoût

et mettrait son cœur en chasse de fantaisies nouvelles »





Pour en savoir plus.


Célébrités Tsiganes.



MARIE DE BELLINI

Tarologue. Numérologue. Médium









16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page